48 ha nouveaux disponibles sur le parc d’activités de La Houssoye


02/07/2013

Le parc d’activités de la Houssoye étend sa capacité d’accueil avec 48 nouveaux hectares dont 42 ha sur la métropole.

L’aménagement de ce parc d’activités a débuté en 1973 et s’est poursuivi depuis avec une volonté constante de Lille Métropole et de ses partenaires d’apporter un cadre favorable au développement du parc et de ses occupants. Il s’étend aujourd’hui sur 103 ha situés au bord de l’autoute A25, qui profitent à la centaine d’entreprises déjà présentes et à leurs 1 500 salariés.

La signature du contrat de Parc d’activités de La Houssoye (La Chapelle d’Armentières et Bois-Grenier) le 27 juin 2013 a été l’occasion pour Lille Métropole et ses partenaires de présenter la démarche de gestion et d’animation durable des parcs d’activités et d’annoncer les extensions programmées de l’ex zone industrielle de La Chapelle d’Armentières.

48 ha de foncier disponibles pour implanter votre entreprise

Le parc d’activité de La Houssoye accueille essentiellement des entreprises des secteurs de l’Industrie et de la Logistique, avec des atouts primordiaux pour celles-ci :

Une visibilité importante grace à son accès privilégié à l’autoroute A25,

  • Une position stratégique sur l’axe Lille-Dunkerque,
  • Des disponibilités foncières importantes permettant des implantations d’envergure,
  • Un environnement et une orientation en faveur du développement industriel,
  • Des services aux entreprises et salariés, et notamment la présence d’un restaurant d’entreprise.

Pour répondre à une demande croissante des entreprises, le parc d’activités de La Houssoye va accueillir de nouvelles entreprises sur 48 ha, dont 42 sur la métropole.

Ces 48 hectares sont répartis sur 4 sites :

  • La requalification du site de l’ancienne imprimerie SCIA sur 22 ha, dont la réalisation est assurée par IDEC / Faubourg Promotion ;
  • L’extension du parc d’activités sur 16 ha, confiée à la SEM Ville Renouvelée ;
  • L’aménagement de 5 ha dédiés aux activités artisanales et industrielles en entrée de parc par Polygone ;
  • Le développement de 6 ha sur Bois Grenier par la Communauté de Commune de Weppes20120522 VL PA du Chat02

Par cette nouvelle impulsion donnée au parc, Lille Métropole se fixe pour objectif de développer l’économie productive et l’emploi, avec à la clé la création de 500 emplois nouveaux sur le parc.

Un aménagement concerté issu d’un partenariat innovant entre public et privé

Vue aérienne du parc d'activités de La Houssoye prise en 2012Le parc d’activités de La Houssoye s’inscrit dans la politique 1000 ha initiée par Lille Métropole. Cet axe majeur de l’action de la communauté urbaine se fixe pour objectif d’accompagner le développement des entreprises et d’accueillir des implantations nouvelles par une offre foncière diversifiée.

Pour favoriser l’émergence de cette offre, Lille Métropole a choisi un mode d’aménagement innovant. Celui-ci se réalise par un partenariat public-privé impliquant activement les acteurs privés (aménageurs, promoteurs, constructeurs et investisseurs) aux côtés de notre établissement.

Par son action, Lille Métropole entend répondre aux besoins des entreprises de son territoire par la production d’une offre foncière disponible dans les 2-3 ans et soutenir les secteurs de la construction et de l’immobilier.

Un contrat de parc pour porter plus loin le partenariat

La journée du 27 juin était surtout consacrée à un autre événement emblématique en faveur d’une gestion plus durable de nos parcs d’activités : la signature du contrat de parc d’activités de La Houssoye.

La signature du contrat du parc d'activités de La Houssoye le 27 juin 2013 à La Chapelle d'Armentières

Cette contractualisation, centrée autour de la gestion et de l’animation du parc, se fixe pour mot d’ordre de développer une offre foncière complétée de services dédiés, en faisant participer tous les acteurs impliqués dans une optique d’amélioration continue et d’évolutivité.

Parmi les réalisations liées à ce nouveau contrat de parc, il faut noter que toutes concourent à l’amélioration de l’environnement des entreprises implantées : une mutualisation des travaux d’espaces verts à l’initiative des entreprises, un accompagnement de l’Association syndicale du parc, une signalisation améliorée, une couverture numérique étendue,une meilleure accesibilité au parc pour les salariés…

Ce contrat a été cosigné par (de gauche à droite sur la photo) :

  • Madame Renée INGELAERE, Vice-présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille et Présidente de la commission territoriale Flandre Intérieure,
  • Monsieur Bernard COISNE, Maire de La Chapelle d’Armentières et Conseiller communautaire de Lille Métropole,
  • Monsieur Michel-François DELANNOY, Premier Vice-président Gouvernance et Développement de Lille Métropole,
  • Monsieur Michel DELEPAUL, Président de la Communauté de Communes de Weppes et Maire de Bois-Grenier,
  • Monsieur Jacques GRAPPIN, Président de l’ASL du parc de La Houssoye (L’Association des propriétaires et entreprises). 

 

À savoir :

Les contrats de parc

La signature d’un « contrat de parc » se veut un document unique rassemblant l’ensemble des initiatives et des partenaires qui contribueront à la qualité du parc et clarifiant les rôles de chacun.

Afin de garantir la pérennité de cette démarche, les partenaires s’engagent sur trois mots d’ordre : la participation, l’amélioration continue et l’évolutivité du dispositif. Ces objectifs sont formalisés dans le contrat de parc dont les signataires sont Lille Métropole, la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille, les communes concernées par le parc et les représentants des entreprises du parc.

Dernière modification le 02/09/2014

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Votre compte a bien été créée, merci.
Vous pouvez maintenant accéder à l'ensemble des informations sur les offres